Comment protéger sa voiture en hiver ? 5 conseils pour éviter la casse

Le froid met les différents composants d’une voiture à rude épreuve. Pare-brise gelé, serrures et poignées bloquées, caoutchoucs abîmés ou encore batterie vidée, l’hiver peut causer de nombreux dommages à un véhicule, a fortiori si celui-ci dort dehors et non dans un garage. Il existe, heureusement, plusieurs petits gestes assez simples à mettre en place pour le protéger contre les dégâts du froid hivernal.

Prendre soin de son pare-brise et des vitres

Le premier élément à subir de plein fouet les assauts de l’hiver reste sans doute le pare-brise de la voiture. À la suite d’une nuit dehors, celui-ci peut vite se retrouver enseveli sous la neige ou le givre, ce qui nécessite de s’activer à le nettoyer manuellement dès le matin. Recouvrir son pare-brise d’un carton, d’une bâche, d’un tissu épais ou même de papier journal contribue à le préserver contre les effets du froid. Une autre astuce pour protéger ses vitres consiste à les frotter avec un linge imbibé d’alcool à 90° ou de vinaigre d’alcool environ trois fois par semaine, ce qui empêche le gel de se fixer dessus.

Protéger la batterie

Durant l’hiver, la batterie d’un véhicule se révèle extrêmement sollicitée. Elle sert notamment à allumer les phares, le dégivrage et le chauffage de l’habitacle et, pour fonctionner correctement, elle doit rester chargée au minimum à 75 %. Avant l’arrivée des basses températures, il semble donc plus sage de vérifier le niveau de la batterie et de faire attention à bien arrêter tous les systèmes nécessitant son énergie au moment d’éteindre le moteur et la voiture. Pour préserver la batterie des effets du froid, il est également possible d’appliquer un peu de graisse sur ses bornes.

Anticiper le gel des serrures et poignées

Les caoutchoucs présents dans les portières et sur l’ensemble du véhicule sont aussi mis à rude épreuve pendant l’hiver. En cas de grand froid, ils peuvent se rétracter et se mettre à craquer, ce qui peut coincer les portes et empêcher leur ouverture, par exemple. Pour éviter un tel phénomène, il paraît judicieux de prendre soin de ses joints en caoutchouc en les protégeant avec de la glycérine, du talc, du savon de Marseille, de la graisse marine ou encore du silicone en spray, à appliquer dessus avant l’arrivée de l’hiver. La glycérine, insérée au niveau des serrures, permet aussi d’éviter que celles-ci se bloquent. Par ailleurs, les essuie-glaces, également en caoutchouc, gagnent à être enduits de vinaigre blanc pour empêcher une usure prématurée.

Laver régulièrement sa voiture

Le sel utilisé pour dégivrer les routes en hiver se révèle redoutable pour le véhicule. S’il facilite l’adhérence entre les pneus et le sol, il reste particulièrement corrosif et endommage fortement la carrosserie et tout le bas de caisse de manière générale. Il paraît donc judicieux de laver régulièrement sa voiture à l’eau pour retirer le sel accumulé et ainsi éviter qu’il ne dégrade trop les composants du véhicule.

Vérifier ses niveaux

Les différents liquides de la voiture, notamment le lave-glace ou le liquide de refroidissement, restent susceptibles de geler en cas de grand froid s’ils ne sont pas de bonne qualité. Il convient ainsi de vérifier leurs niveaux avant l’hiver et, si besoin, de prévoir d’y ajouter un peu d’antigel. Le lave glace gèle souvent en dessous de 0°, c’est pourquoi il est important de se montrer vigilant. De la même manière, le liquide de freins s’avère très sensible à l’humidité, souvent très présente en hiver.

Vous souhaitez échanger avec un professionnel et découvrir nos véhicules ? Contactez-nous, nos experts seront ravis d’échanger avec vous. 

Comment dégivrer son pare-brise en toute sécurité ?

Comment dégivrer son pare-brise en toute sécurité ?

Alors que les températures hivernales sont déjà là, vous vous demandez sûrement comment dégivrer votre pare-brise efficacement et sans risque. C'est un geste quotidien qui peut s'avérer périlleux si vous ne respectez pas certaines précautions. Avendcar vous accompagne...

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’ABONNER À LA NEWSLETTER

Vous recevrez chaque mois une newsletter gratuitement !